Velocity, le cache distribué selon Microsoft

Velocity (nom de code du projet) est un principe de cache distribué qui peut être attaqué par des programmes .Net. Vous pouvez donc l’utiliser sur votre site Web, sur une application serveur distribué ou sur toute autre implémentation … Il sera généralisé dans peu de temps afin de l’offrir aux développeurs mais se rendra aussi disponible sur Azure.

Une fois l’installation effectuée (principe d’un maitre et de plusieurs esclaves), on peut alors manager le cache par un power shell. Selon les dire, il sera disponible une interface pour la sortie officielle.

Pour le coté développement, on ajoute simplement les assemblies au projet pour utiliser le cache. C’est une cache de type “Key – Value” qui peut stocker n’importe quel type d’objet .Net.

Il est bien sur disponible un procédé de duplication et de reprise sur erreur ainsi qu’un système de versionning basique pour gérer les “conflits” que l’on peut imaginer avec l’aspect distribué.

Le plus intéressant dans ce projet est la vision future. Il sera bientôt possible de le requeter avec du LinQ.

Il sera aussi possible de lui intégrer du code exécutif ce qui permettra de faire passer la couche d’accès aux données par ce cache… On peut alors imaginer que la persistance passera par cette cache qui se chargera automatiquement et “au besoin” de persister les données dans la base.

La possibilité d’avoir un “cache client” qui déleste un peu le serveur et qui permet une application cliente plus rapide, plus réactive et avec moins d’accès au réseau. Pour l’instant c’est disponible par exécutable séparé mais la version assembly sera bientôt disponible. A cela s’ajoute la possibilité de brancher des évènements pour prévenir le client de modification sur le cache du serveur.

Pour ce qui est du transport, le cache s’appuie sur la technologie WCF, il est donc possible d’y ajouter (par simple modification d’un fichier de configuration) toute les sécurités et protections proposés par WCF.

(Article aussi posté sur www.homonerdicus.com)

2 Responses

  1. NEX-C3 says:

    Je suis toujours en ligne pour enquêter conseils qui peuvent m’être utile. Merci!

  1. Thursday, 5 August, 2010

    […] (Article aussi posté sur http://www.alphablog.org) […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.